dima
  • LA PELOUSIÈRE


    Type • logements collectifs
    Localisation • St. Herblain (44)
    Maîtrise d’ouvrage • ADI
    Mission • concours, Barré Lambot architecte mandataire
    Surface • 2 400 m²
    Coût • 2 700 000 € HT

    Depuis bientôt 10 ans, la ZAC de la Pelousière prend forme au Sud de la commune de St-Herblain. Parmi les derniers îlots vacants, la parcelle qui nous intéresse se situe à la toute fin de la zone urbanisée, en proue sur le territoire agricole à l’Est.

    C’est de cette position particulière que découle notre proposition, qui s’autorise une légère inflexion aux préconisations de l’urbaniste. Plutôt que 2 volumes alignés dans la continuité des îlots voisins, nous les scindons et déplaçons afin d’ouvrir la cour urbaine demandée vers le paysage du vallon au Nord. La prairie remonte vers le seuil du programme, comme belvédère avec, au loin, les programmes de béton et de bois de la première tranche de la ZAC.

    Les 3 plots de logements, de dimensions relativement proches, permettent de proposer l’ensemble des logements avec double ou triple orientations. De profonds espaces extérieurs sont disposés aux angles, permettant une relation intime au paysage tout en s’affranchissant des limites volumétriques dans lesquelles ils s’intègrent pourtant précisément.

    Les interstices créés entre les volumes concrétisent également le souhait de multiples relations à l’environnement. Les deux plots à l’Ouest sont liés par une passerelle, celui à l’Est est découpé en son milieu par un large pallier derrière un claustra bois : toutes les circulations sont donc largement éclairées naturellement, et peuvent également servir d’espace tampon pour la ventilation naturelle des logements.

    Le travail typologique permet de proposer des logements du T1 au T4 Duplex, dont 2 inversés tombant dans la pente pour venir chercher le RDJ au Nord, et 2 en attique plein Sud, développant de larges terrasses en double hauteur.

    Volumes simples et intériorité multipliant les rapports à l’environnement, rationalité constructive et légèreté de la matérialité  de peau de bois, cour végétale et parc urbain sont les quelques outils  travaillés dans ce projet.